35 000 véhicules bannis de la ZFE

Depuis le 1er septembre 2022, la Métropole de Lyon a amplifié sa zone à faibles émissions (ZFE). Alors qu'elle ne concernait jusqu'à présent que les professionnels, elles s'étend désormais aux particuliers détenteurs de véhicules Crit'Air 5 et non classés.

Une ZFE, c'est quoi ?

Un périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluants n’ont pas le droit de rouler et de stationner.

Quel est le périmètre actuel de la ZFE ?

La zone à faibles émissions s'étend sur :

  • la quasi-totalité de la ville de Lyon
  • les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l'intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay
  • et l'ensemble de la commune de Caluire-et-Cuire

À terme, la ZFE pourrait concerner l'intégralité des 59 commune du territoire métropolitain (dont Sainte-Foy-lès-Lyon fait partie).

Quels sont les véhicules actuellement concernés par la ZFE ?

Depuis le 1er janvier 2020, les véhicules destinés au transport de marchandises (poids lourds et utilitaires de catégorie N sur la carte grise) ayant une vignette Crit'air 4, 5 ou non classé ne peuvent ni circuler ni stationner à l'intérieur de la zone. Depuis le 1er janvier 2021, cette interdiction s’étend aux véhicules Crit’Air 3.

Depuis le 1er septembre 2022, tous les véhicules Crit'Air 5 et non classés sont exclus de la ZFE. Ce sont les véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2021, les véhicules essence immatriculés avant le 1er janvier 1997 et les deux-roues immatriculés avant le 1er juin 2000. Le ministère de la Transition écologique estime à plus de 35 000 le nombre de véhicules concernés au 1er janvier 2021.

Quelles sont les prochaines étapes de l'amplification de la ZFE ?

Entre 2023 et 2026, il est prévu l'interdiction progressive de circuler et de stationner pour tous les véhicules classés Crit’Air 4, 3 et enfin 2. Autrement dit, plus aucun véhicule diesel ne sera autorisé dans la ZFE à horizon 2026, soit plus de 250 000 véhicules concernés.

Quelles sanctions risquez-vous ?

Si vous ne respectez pas ces nouvelles règles, vous vous exposez à une amende de 68€. Les premières contraventions seront dressées à partir du 1er janvier 2023, après une période de 4 mois consacrée à l'information et à la pédagogie des automobilistes.

Quelles aides vous sont proposées ?

Des aides financières peuvent être accordées par la Métropole de Lyon si vous investissez dans un véhicule à faibles émissions (Crit'Air 0 ou 1, vélo à assistance électrique, scooter électrique...), contre mise au rebut de votre véhicule jugé polluant. Ces aides comprises entre 1 000 et 2 000€ dépendent de votre revenu fiscal de référence (maximum 19 600€ pour pouvoir en bénéficier). Elles sont compatibles avec les dispositifs mis en place par l'État : prime à la conversion et bonus écologique.

Contact

Cabinet du Maire
10 rue Deshay
Tél. 04 72 32 59 11
Courriel