Histoire et Patrimoine

Un peu d'histoire

La première mention écrite de Sainte Foy-lès-Lyon date de 1170, à l'époque où la paroisse était une possession des chanoines de Saint Just, soumise plus tard au Chapitre de Saint Jean. Le village était alors une petite cité fortifiée, un « castrum » (château-enceinte).

Au fil du temps, Sainte Foy s'agrandit  et attire de nombreux nobles lyonnais – riches marchands, hommes de loi ou soyeux - notamment grâce à ses vignobles réputés.

En 1885, Sainte Foy-lès-Lyon et La Mulatière se séparent en deux communes indépendantes, pour des raisons d’incompatibilité géographique, sociale et économique.

Au XXe siècle, la population s’accroît fortement. La proximité de Lyon et son cadre naturel ont fait de Sainte Foy-lès-Lyon une ville attractive, où il fait bon vivre.

Un patrimoine riche

De l'époque romaine à nos jours, les siècles ont marqué l'architecture de la ville. Parmi les monuments historiques les plus remarquables de Sainte Foy, certains sont incontournables :

  • l'Aqueduc du Gier
  • la tour du Télégraphe Chappe
  • la chapelle Sainte Marguerite
  • l'église du Bourg
  • le séminaire Saint Irénée
  • la Mairie

Envie d'en savoir plus sur l'histoire de Sainte Foy-lès-Lyon, ses monuments, et les personnages célèbres qui l'ont marquée ?

  • Préinventaire des monuments et richesses artistiques de Sainte Foy-lès-Lyon , 1990, 7,50€ (en vente en mairie).
  • Sainte Foy-lès-Lyon - Histoires , 1990, 12,20€ (en vente en mairie).
  • Les Bulletins de la Fontanière, 14 publications, 7€ (en vente auprès de l'association La Fontanière et consultable à la bibliothèque).
  • Sainte Foy-lès-Lyon, un patrimoine , documentaire (DVD), 2013 (disponible en mairie).

Contact

Service Vie culturelle et Coopération internationale
10, rue Deshay
Tél. 04 72 32 59 14
Courriel

Service des Archives
10, rue Deshay
Courriel
Horaires : mardi de 8h à 12h et de 12h45 à 17h30