La qualité de l'air

L'air qui nous entoure est parfois saturé d'éléments chimiques ou allergènes qui présentent un danger pour notre santé. Différents organismes en surveillent la composition. 

Qualité aéropollinique de l'air 

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) s'occuper d'alerter sur les vagues de pollens allergènes qui balayent Lyon. Le RNSA émet des bulletins allergo-polliniques hebdomadaires et fait état des risques par villes et par pollens. Dans le cadre de la protection de la santé publique, la Direction de l'Ecologie Urbaine est susceptible de fournir des avis sur la pertinence de plantation d’arbres ou de végétaux potentiellement allergènes.

Par ailleurs, l'ambroisie est une plante particulièrement bien implantée dans la région Rhône-Alpes, et 5 à 12 % de la population est allergique à ses pollens. Les symptômes apparaissent fin août, moment de la floraison : c’est le rhume des foins de la fin de l’été ! Ces allergies peuvent devenir très gênantes et provoquer de l’asthme chez les personnes les plus sensibles. Si vous avez de l’ambroisie dans votre jardin, les bons gestes à adopter sont : l’arrachage, le fauchage juste avant la floraison, le brûlage thermique, ou la mise en place préalable d’une prairie fleurie ou d’un gazon, ou d’une couverture par un paillis… (2).

Qualité chimique de l'air 

La surveillance de l'atmosphère atypique de la région lyonnaise est aujourd'hui optimale. Des procédures d'information et d'alerte de la population ont été mises en place, ainsi qu'une suite de mesures bien rodées. La situation géographique  contribue à faire de Sainte-Foy une ville avec une atmosphère vulnérable. Malgré sa situation prédominante sur la colline de Fourvière, la Ville est toujours impactée par le les vents formés par le couloir formé par le massif central à l’ouest et les Alpes à l’est. 

La région lyonnaise est également souvent le siège en hiver d'inversion de température (température plus importante en altitude qu'en plaine) qui bloquent les polluants à faible altitude sous un "couvercle" d’air chaud, ce qui favorise les périodes de pollution atmosphérique notamment en hiver. Cette situation peut avoir pour effet de limiter l’évacuation des polluants issus de la circulation automobile ou de l’industrie.

L'association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (APPA) a mis en place un réseau de surveillance de la qualité de l’air. Air Auvergne Rhône-Alpes de surveillance de la qualité de l’air atmosphérique de la Région-Alpes informe de la qualité de l’air sur la région lyonnaise notamment via son site internet permettant notamment de connaître l'indice ATMO du jour et la prévision du lendemain.

Contact

Cabinet du Maire
10, rue Deshay
Tél. 04 72 32 59 11
Courriel