Ma maison

Mille et une façons de rendre mon habitat plus écologique.

Je veille à maintenir une bonne isolation de mon habitation pour éviter les pertes d'énergie.

J'utilise des matériaux écologiques et naturels pour la construction.

Je pense aux énergies renouvelables pour mon habitation.

J'éteins la lumière des pièces dans lesquelles je ne suis pas.

J'éteins tous les appareils électriques la nuit et lorsque je suis absent, je ne les laisse pas en veille.

J’utilise des ampoules basse consommation.

Je modère le chauffage (19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres la nuit).

Je prends une douche rapide plutôt qu’un bain.

Je place une bouteille remplie d'eau dans le réservoir de la chasse d'eau.

Je remplace les joints défectueux et mets des bouchons mousseurs sur mes robinets.

Je fais la vaisselle dans les bacs de l'évier.

Je conserve bien les aliments en les rangeant à la bonne place et en consommant d'abord ceux qui se périment le plus rapidement.

Je range mes produits et conserve les restes dans des boites fermées.

J’accommode les restes.

J’aère par ouverture des fenêtres durant cinq minutes.

Je laisse libre les entrées d'air et les bouches d'aération, je les nettoie régulièrement.

J'évite l'utilisation de désodorisants d'intérieur artificiels (aérosols, bougies...) et je privilégie l'utilisation de produits naturels.

Je referme les flacons après utilisation (produits d'entretien, peinture...).

Je limite voire réduis l'utilisation de produits phytosanitaires (je ne pulvérise pas en temps de pluie, de vent ou à proximité de points d'eau ou de bouches d'égouts).

Je tonds moins souvent, je laisse une hauteur de pousse plus importante.

J'installe un composteur.

J'essaie de désherber à la main et sans produits chimiques.

Je privilégie les plantes qui repoussent les insectes indésirables, peu gourmandes en eau, nécessitant peu d'entretien ou permettant une forte absorption de CO2 au long de leur croissance.