Loto du Patrimoine

Samedi 15 septembre, la ville de Sainte-Foy-lès-Lyon s'est vue remettre un chèque de 97000€ par la Française des Jeux, dans le cadre du Loto du Patrimoine. Ces fonds serviront à la sauvegarde de l'Aqueduc romain du Gier, identifié site emblématique prioritaire et sélectionné par Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine.

L'Aqueduc du Gier retenu parmi les 18 sites emblématiques !

En 2017, le Président de la République missionnait Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine afin d'identifier le patrimoine français en péril. L'objectif : sélectionner des sites prioritaires et organiser un Loto du Patrimoine pour récolter des fonds dédiés à leur sauvegarde. Plus de 2 000 dossiers ont été déposés auprès de la mission Bern dans toute la France. La sélection de l’Aqueduc romain du Gier-pont siphon de Beaunant parmi les 18 sites emblématiques est une consécration pour cet ouvrage hors du commun qui subit depuis des années l’outrage du temps. L’Etat devrait récolter entre 15 et 20 millions d’euros qui serviront au financement des 269 projets retenus, avec une aide prioritaire aux 18 dossiers emblématiques, dont l’Aqueduc Romain du Gier-pont siphon de Beaunant.

L'Aqueduc Romain du Gier

L’aqueduc romain du Gier est le plus long et le plus monumental des aqueducs qui desservaient en eau la colonie romaine de Lugdunum. Depuis le sud de Saint-Chamond, son tracé long de 85 kilomètres pour un dénivelé de 110 mètres lui permettait d’amener l’eau jusqu’à la colline de Fourvière. Il représente un témoignage extraordinaire des capacités techniques des romains. 

Le Pont-Siphon de Beaunant

Situé sur la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon, il a été classé monument historique en 1875. Il constitue un ouvrage majeur de l’aqueduc du Gier et une prouesse technique magistrale toujours inégalée. Il permettait à l’aqueduc de franchir une vallée de 2,6 km de largeur et 140 mètres de profondeur grâce au principe des vases communicants.

La Ville et ses partenaires déjà mobilisés pour la sauvegarde de l'aqueduc et du pont siphon

Depuis le début du mandat, d’importants travaux de restauration ont été programmés par la municipalité. Ils débuteront dès novembre 2018 pour une durée prévisionnelle de 4 ans et comprendront la restauration et la mise en valeur des arches 1 à 29, pour un montant total de 3,4 millions d’€ HT. Un itinéraire touristique empruntant le linéaire de l’aqueduc, reliant Fourvière aux sources du Gier, est également en préparation.

La sélection de l’Aqueduc romain du Gier parmi les 18 sites emblématiques est aussi le fruit de la mobilisation et du soutien sans faille de nombreux partenaires, nationaux ou locaux : la Fondation du Patrimoine, la DRAC, La direction de l’archéologie et d’histoire de l’art de l’université Lumière Lyon 2, la direction du Musée de Lyon (Lugdunum-musée et théâtres romains), la direction de l’archéologie de la Ville de Lyon, l’AGUPE, l’ARAIRE, le GAROM, les comités d’intérêts locaux des quartiers de Beaunant et de la Gravière à Sainte-Foy-lès-Lyon regroupant derrière eux plusieurs centaines d’habitants.