Des ralentisseurs, seulement à certaines conditions

Il est régulièrement demandé à la Ville d’installer des ralentisseurs sur la commune afin de réduire la vitesse de certains automobilistes non respectueux du code de la route. Si la Métropole de Lyon possède la compétence voirie sur l’ensemble de son territoire, il revient à la Ville de rappeler les conditions nécessaires à leur mise en place.

Ils doivent tout d’abord être implantés sur une zone 30 ou une section de voie limitée à 30 km/h. Ils sont interdits sur les voies où le trafic est supérieur à 3 000 véhicules par jour, sur les voies supportant un trafic poids lourds supérieur à 300 véhicules par jour, ainsi que sur les voies de desserte de transport public de personnes, sauf accord préalable des services concernés. Ils ne peuvent pas être installés à moins de 200 mètres des limites d’une agglomération ou d’une section de route à 70 km/h, ni sur une voie dont la pente est supérieure à 4%, ni dans les virages de rayon inférieur à 200 mètres et à une distance de moins de 40 mètres de ces derniers.